Chacun sa vérité - Sara Lövestam


J'ai lu Chacun sa vérité dans le cadre de ma participation au prix nouvelles voix du polar 2018 organisé par les éditions Pocket et c'était le premier roman de l'autrice que je lisais, tout comme Embruns dont je vous parlais précédemment sur le blog. Vous me direz, il faut un début pour tout. Cependant, Chacun sa vérité a remporté le prix du meilleur polar étranger. Ce titre était en concurrence avec Ragdoll que j'avais beaucoup aimé quand je l'avais lu l'an dernier. J'ai beaucoup aimé aussi celui-ci mais Ragdoll m'avait complétement retourné le cerveau. C'est pour cela que j'avais voté pour lui pour le prix ! Mais, l'ensemble du jury a voté et Chacun sa vérité a remporté le prix ! Je remercie les éditions Pocket pour l'envoi.


Embruns - Louise Mey


J'ai lu Embruns dans le cadre de ma participation au prix nouvelles voix du polar 2018 organisé par les éditions Pocket et c'était le premier roman de l'autrice que je lisais. Figurez vous que j'ai beaucoup aimé suivre les aventures des Moreau. Ils semblent vivre une vie parfaite mais les apparences sont souvent trompeuses et l'autrice nous le fait vite comprendre quand les choses se gâtent pour eux. Embruns est un thriller totalement addictif qui ne manque pas de nous mettre sous pression, tellement la tension est insoutenable au fil des pages ! Laissez-vos embarquer dans l'aventure, vous ne serez pas déçus ! Je remercie les éditions Pocket pour l'envoi.

Sous les branches de l'udala - Chinelo Okparanta


Sous les branches de l'udala est le premier roman de l'autrice et fait partie des titres phares de cette rentrée littéraire 2018 ! En découvrant le résumé de ce roman, je pensais lire un livre fort en émotions par son sujet et être bouleversée à la fin de ma lecture. Mais, à vrai dire mon expérience de lecture a été particulière car je me suis rendue compte que ce livre n'allait pas me toucher sentimentalement parlant. D'ailleurs, l'autrice ne souhaite pas nous toucher de cette manière. En effet, ce roman tire sa puissance par son sujet et c'est ça qui va terriblement nous toucher. C'est pour cela que ça n'a pas été un coup de cœur car j'en attendais autre chose. Mais, ce livre mérite d'être mis entre toutes les mains. Je remercie Alexia des éditions Belfond pour l'envoi de ce roman.

Ces livres que j'attends le plus #24 : Octobre 2018


Hello mes petits dinos ! Aujourd'hui, je vous reviens avec mon RDV "Ces livres que j'attends le plus" pour un vingt quatrième épisode afin de vous présenter les sorties d'octobre 2018 que j'ai repérées (pour le moment), que je vous conseille puisqu'elles sortent enfin en poche ou que j'ai envie de vous parler tout simplement. Je vais donc vous présenter les livres dont j'attends avec impatience la sortie ! → Dans cet épisode, il y a des romans contemporains, des portraits de femmes, des romans historiques, du thriller, de la SF, de la romance, du fantastique, de la fantasy et du feel-good !


Paper Girls - Brian K. Vaughan, Cliff Chiang & Matt Wilson


J’ai débuté la lecture des comics Paper Girls suite à mon envie de découvrir des univers mystiques, ressemblant étrangement à l’univers de Stanger Things. A vrai dire, j’ai essayé de me replonger d’une quelque conque manière à cet univers, histoire de patienter jusqu’à la saison 3. J’ai donc lu des comics, des romans, et vu quelques films. Aujourd’hui, j’ai donc décidé de vous parler de la saga de Paper Girls et notamment des quatre premiers tomes puisqu'un cinquième est prévu ! :)

Les silences - Amélie Antoine


En janvier, Amélie Antoine m'a contactée pour me proposer de lire son roman Les silences, initialement publié aux éditions Michel Lafon sous le titre de Quand on n'a que l'humour, qui allait être publié en mars aux éditions Le livre de poche. Quand elle me l'a proposé, ce roman ne m'était pas inconnu puisque j'en avais pas mal entendu à sa sortie en 2017. Pourtant, je n'avais pas pris le temps de me pencher dessus (comme finalement beaucoup de romans). Je ne pensais pas qu'il me plairait mais ce fut un regrettable choix quand je me suis plongée dedans. Ce roman est une pépite ! C'est tellement poignant qu'on vit avec le personnage d’Édouard Bresson. Ça aurait pu être nous. Le texte est juste, les émotions sont heurtantes, profondes, bouleversantes. L'histoire est authentique. Bref, il était temps que je vous en parle. Vous ne pouvez pas rater ce roman comme j'ai pu le faire ! Je remercie énormément Amélie d'avoir pris le temps de me contacter pour découvrir son roman parce que ce fut une très belle découverte et les éditions Le livre de Poche pour l'envoi.