Mon midi, mon minuit - Anna McPartlin

09:00 My-Little-Anchor 16 Comments


Mon midi, mon minuit est le tout premier roman d’Anna McPartlin mais le deuxième à être traduit et publié en France, et il s’est révélé être meilleur que le premier (Les derniers jours de Rabbit Hayes). J’ai terriblement aimé celui-ci car on se sent plus proche du sujet car la maladie survient généralement plus tard qu’un accident imprévu. La vie peut basculer du jour au lendemain. Anna McPartlin écrit énormément sur la vie et retransmet ceci à travers des sujets difficiles et durs psychologiquement où les liens sont très importants pour surmonter des épreuves. Et, dans chacun de ses romans vous retrouvez un pan de sa vie. Il y aura toujours un détail qui fera écho à sa vie... C'est peut-être pour ça qu'Anna garde le sourire et le moral face à la vie. Certaines épreuves nous rendent plus forts pour l'avenir. D'ailleurs, j'ai eu l'occasion de revoir Anna au Salon du Livre de Paris puisque j'étais en stage sur le stand du Cherche Midi. J'ai pu passé 2 jours en sa compagnie et c'était vraiment très plaisant ! Elle me donne toujours des étoiles dans les yeux tellement elle est pétillante, souriante et chaleureuse ! J'ai même eu le droit à un câlin à son départ ! Ce n'est pas tous les jours qu'un auteur me fait des câlins ! ;) Je remercie par ailleurs Benoit pour l'envoi en avant-première, ça a fait des envieuses ! *Oups*

T
itre
 : Mon midi, mon minuit

Titre Original :
Pack Up the Moon
Auteur : Anna McPartlin
Maison d'Édition
 : Le Cherche Midi
Pages
 : 395

♥♥♥♥

Histoire
 :
« À la suite d'un drame, le monde d'Emma, jusque-là rempli de promesses, s'effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d'elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre... Comment survivre à la perte et au chagrin ? Quel courage l'existence peut-elle parfois exiger de nous ? »





Dans ce roman on suit Emma qui va se retrouver du jour au lendemain seule. Emma va perdre l'Amour de sa vie sans comprendre ce qui lui arrive et comment c'est possible...

J'avais à peine commencé, et mon dieu ! qu'est-ce que ça fait du bien de lire de nouveau Anna McPartlin ! Je ne pensais pas le lire aussi rapidement mais ma curiosité m'a poussée à lire le compte rendu de la soirée Babelio où Anna était invitée et j'ai eu terriblement envie de me lancer dedans ! Voyez par vous-même et vous m'en direz des nouvelles juste après !

Pour moi, c'était le bon moment pour le lire puisque ça faisait un an que j’avais perdu mon papa. Il résonnerait forcément à ma vie et je pense que c’est comme cela qu’on apprécie davantage un roman. C’est en se sentant proche des personnages qu’on comprend réellement leurs sentiments.

« Il est ardu de mettre des mots sur la douleur, et dans la vie il y a toujours de la douleur. Elle est aussi naturelle que la naissance ou la mort. La douleur nous façonne, elle nous éduque et nous mate, elle peut détruire comme elle peut sauver. […] Certaines tragédies sont de notre fait, mais il se produit parfois des évènements incontrôlables, et quand cela arrive on en reste le souffle coupé. »

Dès le début, on est happé par le drame d'Emma. Au bout de 30 pages, j'avais déjà mal au cœur ! J'ai failli pleurer tellement je me sentais proche d'elle. Je comprenais tellement ce qu'elle vivait et je sais à quel point ça allait être difficile. Heureusement, l'auteure nous dresse de nombreux portraits haut en couleurs qui permettront d'alléger l'histoire et permettre à Emma de se relever coûte que coûte. En effet, ses amis seront là pour lui redonner goût à la vie et être présents à chaque moment.

Vivre un deuil permet de savoir qui sont réellement nos amis.

Évidemment, vivre ce drame à cet âge-là est bien compliqué surtout quand les habitudes étaient ancrées dans une routine quotidienne. 


« Aux enterrements, nous pleurons sur nous-mêmes, notre chagrin, notre perte, notre douleur, et cela ne passe pas au bout d’une semaine, d’un mois ni même d’un an. Le problème, c’est qu’après un certain temps il devient inacceptable de se montrer égoïste, et donc inacceptable de s’abandonner au chagrin. »

J'ai essayé de me mettre à sa place pour voir si je serais capable de me relever et ça a été dur moralement car je pense sincèrement que cette épreuve aurait été bien trop dure pour moi. J'en avais les larmes aux yeux rien que d'y penser. C'est quelque chose qui m'effraie au quotidien...

Les romans d'Anna McPartlin sont toujours criants de vérité et concernent toujours des sujets réalistes. Des sujets qui nous parlent et nous questionnent. Elle nous confronte au pire scénario pour essayer de nous préparer au pire afin de nous relever le plus vite et le plus juste possible et de façon moins tragique. 

Un roman où le message est porteur d'espoir et de positivité !

16 commentaires :

  1. Tu vois, je savais plus si tu l'avais chroniqué ou pas. ^^ Maintenant, j'ai encore plus hâte de le lire !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeah ! Il arrive bientôt dans ta BAL ! :D Tu vas pouvoir le lire ! ;)

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL de mai. J'ai hâte de pouvoir enfin le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras autant que moi ! :)

      Supprimer
  3. Coucou,
    Je l'ai adoré et je te remercie car finalement, c'est toi à Livres Paris qui me l'a conseillé et qui m'a accompagné à la caisse pour avoir le superbe carnet qui reprend la couverture du roman. J'en ai aussi fait un article sur le blog, je l'ai tellement aimé... Il m'a poursuivi pendant des jours, dès que mon copain partait de la maison, j'avais si peur, je ne sais pas si j'aurai le courage d'Emma, je ne suis pas aussi entourée qu'elle... Merci à toi pour le conseil sur le stand et pour ce joli article.
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Julie pour ton message ♥ Ça me fait vraiment chaud au cœur ! ♥♥♥ Des bisous.

      Supprimer
  4. Ce livre n'a pas l'air gai mais je suis sûr que c'est une très belle histoire qui permet aux personnes qui ont perdu elles-même un proche de se sentir compris, apaisé même peut être... Heureusement je n'ai jamais perdu quelqu'un de ma famille ou une amie de qui j'étais très proche donc je n'ai pas encore vécu de drame de ce genre. Mais biensur, un jour ça m'arrivera aussi et je serai contente de trouver un livre pour m'aider à surmonter cette difficile épreuve...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les romans d'Anna abordent toujours des thèmes difficiles mais qui pourraient nous arriver un jour ou l'autre. Quand on lit les résumés on n'a pas forcément envie de les lire car ce sont des sujets tristes mais finalement l'auteure arrive à nous réconforter dans ces moments-là. Elle les aborde en y intégrant de l'humour, de l'espoir et de la positivité et c'est très important.

      Supprimer
  5. J'aimerais bien découvrir cette auteure mais je pense plutôt le faire dans l'ordre de parution de ses livres. Je commencerais donc par "Les derniers jours de Rabbit Hayes" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu la découvriras, elle est top ! :)

      Supprimer
  6. Il est dans ma PAL et j'ai hâte de le sortir de là cet été pour le lire. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah chouette ! Fais attention c'est bientôt l'été ! ;)

      Supprimer
  7. Ta chronique est très touchante :)
    Je me souviens quand tu m'as montrée le livre au Salon, la couverture est magnifique! Je vais profiter de l'édition poche de "Les derniers jours de Rabbit Hayes" avant de lire celui-ci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maèva ♥ J'espère que tu seras conquise par cette auteure, elle mérite vraiment d'avoir du succès ! :)

      Supprimer
  8. Je ne l'ai pas encore acheté �� En tout cas j'ai vraiment hâte de le lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira ! J'ai hâte de savoir ce que tu en as pensé ! ;)

      Supprimer

Merci pour votre passage et à bientôt ♥