Lorsque j'étais une oeuvre d'art - Eric-Emmanuel Schmitt

18:00 My-Little-Anchor 8 Comments


Tout d'abord, ce livre je l'avais repéré par son titre et ce depuis de nombreuses années mais je n'avais jamais le courage de l'acheter car je ne savais pas à quoi m'attendre. A l'époque, une de mes connaissances, l'avait beaucoup aimé &je l'ai toujours gardé en mémoire et puis l'an dernier, il était proposé dans les titres gratuits quand on achetait 2 livres de poche et du coup je l'ai pris. C'est donc mon premier livre d’Éric-Emmanuel Schmitt et je vous avoue que je suis agréablement surprise par son style qui est vraiment plaisant et intéressant.




Titre : Lorsque j'étais une œuvre d'art
Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt
Maison d'Édition
: Le livre de Poche
Pages : 253
 *
  • Histoire : « Lorsque j'étais une œuvre d'art est un livre sans équivalent dans l'histoire de la littérature [...]. Il raconte le calvaire d'un homme qui devient son propre corps, un corps refaçonné en œuvre d'art au mépris de tout respect pour son humanité. Malléable, transformable, il n'est plus qu'un corps sans âme entre les mains d'un esprit diabolique dont le génie tient avant tout à son manque de scrupule. »
    *
  • *


  • Avis : Ce livre raconte la vie tragique d'un homme qui a essayé de se suicider plusieurs fois mais en vain. Il n'a jamais réussi jusqu’à ce qu'il décide de recommencer pour la quatrième fois. Or, ce jour là, un homme va l'interrompre et va alors changer sa vie en le transformant en œuvre d'art.

    Cet homme a toujours vécu dans l'ombre de ses frères jumeaux. Les jumeaux Firelli. Ils ont toujours été les plus beaux et les plus acclamés. Lui a toujours été transparent, fade, moche. Pourtant, il ne sait jamais dit "je suis moche", au contraire il pensait être également beau comme ses frères. Mais au lieu de ça, à l’école, tout le monde se moquait de lui et ne le croyait pas quand il se présentait comme un Firelli... Alors, lorsqu'un inconnu lui demande 24h avant de se suicider, il accepta. Depuis ce jour, sa vie changea et il attira de nouveau les regards... Mais jusqu’à quel prix?


    On va alors suivre la transformation de cet homme en objet d'art. Il connaitra la modification corporelle, la manipulation psychologique, le succès, l'acclamation du public, la vente aux enchères et la reconnaissance comme objet appartenant à l’État. Cet homme ne sera plus que son propre reflet. Et puis, au fur et à mesure de son exploitation physique, il va se remettre en question et vouloir redevenir un homme. Une longue procédure va alors se tenir pour débattre de sa forme
    *
    Cet homme est-il véritablement un homme ou est-il une œuvre d'art et donc une chose ?

    Ce livre dénonce beaucoup de stéréotypes mais de façon ironique et beaucoup de sujets tabous notamment en ce qui concerne le physique et ce que peut engendrer le mal être du à celui-ci. Ce mal-être peut pousser les gens au pire au point de ne plus rien contrôler chez eux, de subir la manipulation au point de devenir un objet/une chose.

    Le style est vraiment fluide et ça se lit très vite même si l'histoire est vraiment tordue. Je n'ai pas spécialement ressenti de grandes émotions vis à vis de ce roman mais il fait énormément réfléchir sur notre société. Je me suis même demandée si c'était vraiment un roman ou plus un essai sur l’œuvre d'art en elle même.
    C'est le genre de livres qui nous fait comprendre la vie et ouvrir les yeux.
    *
  • Quote : « Si le moche n'attire pas d'emblée, il se fait remarquer, il provoque le commentaire, l'obscurité cesse, l'anonymat s'évanouit, la route s'ouvre – que dis-je la route ? - l'autoroute ! Le moche ne peut que progresser. Il surprendra sans cesse. Il se montrera d'autant plus séducteur qu'il est moins séduisant. Il marivaudera d'autant mieux qu'il perd dès qu'il se tait. Il sera plus audacieux, plus rapide, plus amoureux, plus flatteur, plus enivré, plus généreux, bref en un mot plus efficace. Les moches sont des amants délicieux. Les moches sont toujours vainqueurs en amour. »

8 commentaires :

  1. J'ai lu ce livre il y a quelques années. Il m'avait profondément mis mal à l'aise, mais je l'avais adoré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au début de ma lecture, j'étais complétement dépitée parce que je m'attendais pas à cette histoire de suicide. Ça m'a complétement déroutée et un peu plombée sachant que j'ai entamé le livre sur un coup de tête ! Mais au final, j'ai trouvé ce livre intéressant et tellement bien construit. Je me suis laissée séduite par le style de Schmitt et je ne regrette pas !

      Supprimer
  2. Il me tarde de découvrir cet auteur avec L'amour et les forets ! En attendant j'ajoute ce titre dans ma WL =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment chouette en tout cas celui-ci ! J'aurais bien aimé le lire quand je faisais mes études d'art ! Ca aurait été vraiment sympathique ! Maintenant, j'ai plus qu'à découvrir ses autres livres ;)

      Supprimer
  3. J'ai découvert cet auteur avec ce livre et j'ai cru que c'était le début d'une grande histoire d'amour parce que ce livre, je l'ai trouvé génial mais finalement, après plusieurs tentatives avec d'autres de ses romans, Lorsque j'étais une oeuvre d'art reste de loin le meilleur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère ne pas être déçue par ses autres livres parce que ça a l'air vraiment d'être un bon auteur ;)

      Supprimer
  4. J'avais adoré ce livre justement pour son côté conte philosophique... Un livre très intéressant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ;) A conseiller à tous les amateurs d'art !

      Supprimer

Merci pour votre passage et à bientôt ♥