Du côté du bonheur - Anna McPartlin

19:20 My-Little-Anchor 12 Comments


Il y a deux ans, j'ai découvert Anna McPartlin avec Les derniers jours de Rabbit Hayes et ce fut une très belle découverte. L'autrice nous écrivait une histoire bouleversante à travers le combat d'une mère face au cancer et qui n'avait qu'une seule préoccupation : non pas son cancer mais l'avenir de sa fille qu'elle allait laisser derrière elle. Aux premiers abords, je n'étais pas convaincue par cette histoire trop terre à terre avec la vie de tous les jours. Et puis, au fil de la lecture, l'écriture et les émotions décrites m'ont touchée. Ce roman avait beau être triste, il était tellement lumineux à côté. Il y avait énormément d'espoir. Et, c'est cet espoir qui a changé mon ressenti vis-à-vis de cette lecture. Et puis, l'an dernier, l'autrice revenait avec un nouveau roman Mon midi, mon minuit et ça a été une révélation ! Ce roman m'a directement happée. J'ai eu le cœur brisé dès le début. Il s'est alors révélé meilleur que le premier car il me touchait davantage. Aujourd'hui, Anna McPartlin revient avec une toute nouvelle histoire avec Du côté du bonheur. Il change totalement de ses précédents romans mais il est tellement heurtant qu'il se révèle encore mieux que les autres car l'autrice a décidé d'aborder un sujet important. Un sujet que nous découvrons qu'à la fin du roman et qui nous achève littéralement le cœur, tellement c'est fort, puissant et magnifique ! C'est la raison pour laquelle je vous invite à le lire ! Vous ne pouvez pas passer à côté ! Je remercie chaleureusement Benoit des éditions Le Cherche Midi de me l'avoir envoyé en avant-première car je n'ai pas pu résister bien longtemps à la tentation de découvrir cette nouvelle histoire !

Titre : Du côté du bonheur
Titre Original
: Somewhere Inside of Happy

Auteur
: Anna McPartlin

Maison d'Édition
: Le Cherche Midi

Pages
: 406

♥♥♥♥
Histoire : « Entre ses deux boulots, ses enfants et sa mère qui perd la tête, la vie n’est pas toujours facile pour Maisie. Mais, depuis qu’elle s’est décidée à quitter son mari violent, cette Irlandaise au caractère bien trempé retrouve peu à peu le chemin du bonheur. Jusqu’au jour où son fils Jeremy disparaît mystérieusement avec son meilleur ami. Que s’est-il passé le soir du 1er janvier ? Avec l’aide de Fred, son chevalier servant, et de Lynn, sa fidèle amie, Maisie tente de reconstituer le fil des événements. Dans ce quartier populaire des environs de Dublin, chacun affronte les coups du sort avec humour et ténacité. Mais le terrible secret qu’elle va découvrir bouleversera à jamais le cours de sa vie. »
*
*
*
Avis : Découvrir un nouveau roman de Anna McPartlin est toujours un petit bonheur, un pur régal. Dès les premières lignes, j'ai apprécié retrouver sa plume. Elle est attachante et toujours rythmée par des pics d'humour. 
*
Je savais déjà que cette lecture allait me plaire !

Dans ce roman, nous commençons par découvrir le personnage de Maisie qui a perdu son fils Jeremy 20 ans plus tôt.

Jeremy était la lumière de sa vie.

Elle nous raconte sa vie avant la disparition de Jeremy nous permettant ainsi de nous attacher à lui. Un chapitre et nous sentons que nous allons avoir le cœur brisé. Jeremy est un personnage tellement attachant que nous sommes déjà bouleversés.

En effet, Jeremy avait tout pour lui et faisait tout pour sa famille depuis que sa mère avait réussi à se débarrasser de son mari violent. Maisie était une femme battue et depuis le début de sa relation avec son mari, elle avait toujours connu les abus. Viols, coups. Rien ne lui échappait. La vie s'acharnait sur elle jusqu'au jour où elle a cédé sous le poids de la violence...

Depuis, Jeremy veille sur sa mère, trop apeuré et traumatisé par ces violences... Mais, ce 1er janvier 1995 tout changea... Pour ce nouvel an, Maisie avait accepté de sortir avec un homme qui l'avait toujours protégée et qui était toujours aux petits soins pour elle.

Fred Brennan avait connu son enfer pour l'avoir sauvée de nombreuses fois de son mari, Danny, en tant que policier... Elle s'était toujours refusée de se reconstruire juste pour ses enfants. Elle se tuait à la tâche pour les élever... Cependant, ce jour-là, elle a accepté de diner avec Fred et bien qu'elle passât un des meilleurs moments de sa vie depuis Danny, l'horreur se pointa aussi vite à sa porte.

Ainsi, pour découvrir ce qui s'est passé ce 1er janvier 1995, nous découvrons au jour le jour la vie de Maisie, Jeremy et Valerie (ses enfants), sa mère Bridie et tous leurs proches. Chaque jour, nous découvrons les portraits de chacun pour suivre en détails ce qui a pu bouleverser la vie de Jeremy du jour au lendemain.

Contrairement aux Derniers jours de Rabbit Hayes & Mon midi, mon minuit, l'autrice décide de narrer ses chapitres à travers différents personnages. Elle les met tous en scène pour savoir ce qui se passe réellement. Elle nous dresse leur portrait au fur et à mesure de la journée.

Après avoir traité le sujet du deuil infantile à travers une femme atteinte d'un cancer laissant derrière elle sa fille, puis le deuil amoureux à travers le décès brutal d'un homme laissant derrière lui sa conjointe, Anna McPartlin s'attaque au deuil parental suite à une disparition.

Ce roman frôle à la perfection le côté thriller et sort un peu du genre habituel de l'autrice. En effet, nous sommes embarqués dans l’histoire dès le début car l’autrice a réussi à instaurer un climat de tension provoquant une appréhension nous permettant d’être tenu en haleine jusqu’au dénouement.

Ainsi, quand nous nous approchons de la fin, nous nous rendons compte que Maisie nous raconte ce qui s'est passé il y a 20 ans quand son fils a disparu mystérieusement. C'est comme si elle nous livrait son carnet de bord à cette époque. Nous ne savons pas ce qui s'est passé et jusqu'au bout nous croyons au retour de Jeremy, tellement nous avons de l'espoir pour Maisie et sa famille. 


Les seules questions qui nous viennent alors instinctivement à l'esprit et que nous nous pouvons sont : est ce que Jeremy sera retrouvé ? Que cache réellement cette disparition et que va-t-elle nous révéler ?

J'ai cru au retour de Jeremy jusqu'au bout et la fin m'a heurtée. Je ne m'y attendais clairement pas car l'autrice aborde un sujet tellement inattendu mais tout à la fois réaliste et de façon tellement véridique que nous restons sans mots. Elle exprime une vérité si terre à terre que nous en restons bouche bée.

J'ai d'ailleurs tellement apprécié retrouver Anna que j'ai dévoré ce roman en deux jours. J'étais tellement happée par cette histoire, cette enquête finalement que je ne m'attendais pas du tout à cette fin parce que justement j'avais de l'espoir tout au long du roman. Et puis, quand ce fut la fin, j'avais toujours de l'espoir. Non pas pour Jeremy mais pour l'humanité et pour l'avenir.

12 commentaires :

  1. Hello,
    J'ai littéralement sauté sur ton article ce soir. D'une part, Anna McPartlin est une auteur que j'affectionne pour ses valeurs et pour son écriture mais d'autre part, cet article je l'attendais un petit peu finalement car si tu ne te souviens pas, c'est toi qui m'a conseillé de lire Mon midi, mon minuit à Livre Paris de l'an passé. Et sache qu'avec ce superbe article, tu viens encore une fois de confirmer le souhait de découvrir ce roman alors merci à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou toi ! Ne t'inquiète pas, je me souviens très bien ! :)

      Je suis ravie que depuis ce jour, tu t'es intéressée à cette autrice car je l'aime vraiment beaucoup ! :) Et ça me fait chaud au cœur de lire que cet article confirme ton envie de la découvrir encore une fois ! <3

      Des bisous.

      Supprimer
  2. Bon bah j'ai clairement encore plus envie de le lire ������

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré " les derniers jours de Rabbit Hayes" et j'ai envie de découvrir d'autres livres de l'autrice.
    Je n'aurais pas dû lire ton article en entier, j'ai l'impression d'avoir lu la fin :D
    On comprend dès le début que c'est du deuil parental dont elle parle ou le sujet abordé est plus sombre que ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Tu ne pourras pas deviner la fin puisque je ne dis rien ;)
      Tu sais le deuil n'est pas forcément un décès. On sait dès le début que Jeremy va disparaitre. C'est dans le résumé mais on ne sait pas de quelle manière justement et jusqu'au bout on a des doutes. C'est juste que la disparition de Jeremy nous annonce quelque chose d'inattendu. Ce n'est pas sombre, ne t'inquiète pas ! Bien au contraire, c'est puissant !

      Supprimer
  4. J'adoooore cette autrice ♥ Merci pour la découverte de son dernier roman, j'ai hâte de le découvrir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le découvriras bientôt ! Il est tellement bien ! Je l'ai autant apprécié que Mon midi, Mon minuit ! ;)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Chouette chouette chouette ! :D J'ai hâte de lire ton avis ! ;)

      Supprimer
  6. J'ai trés envie de découvrir cette auteure. je pense commencer par ses ouvrages sortis en format poche tout d'abord. Et les couvertures sont toujours trés belles en plus. Et ton article, il donne envie de se jeter dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marine ♥ Celui que j'ai préféré (parmi les 2 poches) est Mon midi, mon minuit qui est en réalité le premier qu'elle a écrit (bien qu'il soit sorti après Les derniers jours de Rabbit Hayes !) ;) J'espère que tu auras l'occasion de la découvrir prochainement ! Elle vaut le coup ! :)

      Supprimer

Merci pour votre passage et à bientôt ♥