L'atelier des souvenirs - Anne Idoux-Thivet

21:00 My-Little-Anchor 0 Comments


Le mois dernier, j'ai eu l'agréable surprise de rejoindre le club des partenaires de Michel Lafon via Ivana du blog Commedansunlivre. Pourquoi agréable surprise ? Car je n'étais pas du tout au courant de son initiative. Ivana a craqué son slip, ce jour-là, je crois bien. J'ai donc eu la possibilité de choisir un livre joker parmi les dernières parutions de Michel Lafon et ai donc choisi L'atelier des souvenirs dont j'avais déjà entendu parler avant sa publication. En effet, ce roman avait été auto-édité via Librinova et avait déjà rencontré un franc succès chez certains blogueurs & booktubeurs. Pourtant, je ne savais pas de quoi ce roman retournait. Alors, j'ai simplement pris le temps de lire la quatrième de couverture, de m'aventurer dans l'histoire et de savourer ce tendre moment. L'atelier des souvenirs fait partie de ces livres doudou, feel-good qui réconfortent. On passe un agréable moment à travers le vécu de chaque pensionnaire par le biais d'écrits mais aussi celui de Alice qu'elle tentait d'oublier. Je remercie chaleureusement Camille des éditions Michel Lafon pour l'envoi et sa confiance.


T
itre
 :
L'atelier des souvenirs
Auteur : Anne Idoux-Thivet
Maison d'Édition
 : Michel Lafon
Pages
 :
345


♥♥♥
Histoire : « Lorsqu’elle hérite de la maison de sa grand-mère dans la Meuse, Alice décide de quitter sa vie de thésarde parisienne qui ne mène nulle part et de s’installer à la campagne. Elle se lance alors dans l’animation d’ateliers d’écriture dans deux maisons de retraite. Suzanne, Germaine, Jeanne, Élisabeth, Georges, Lucien… les anciens dont elle croise la route sont tous plus attachants les uns que les autres. Au fil des séances d’écriture, les retraités dévoilent des bribes de leur passé et s’attachent à la jeune femme, dont ils devinent la solitude. Bien décidés à lui redonner le sourire, la joyeuse bande de seniors se donne pour mission de l’aider à trouver l’amour ! »

Avis : Dans ce roman, nous découvrons le personnage de Alice qui se trouve dans une situation délicate. Elle semble se chercher depuis la fin de ses études car elle n'arrive pas à trouver le poste qui lui convient. Jusqu'au jour où elle décide de se lancer dans l'auto-entreprenariat en créant sa société Les idées libérées dont l'idée est d'animer des ateliers d'écriture dans des maisons de retraite. Alice a toujours souhaité mélanger ce côté à la fois culturel et de transmission.

Ainsi, lorsqu'elle se lance, elle arrive à décrocher deux contrats dans des maisons de retraite. Étonnamment, ses ateliers ont du charme et plaisent aux pensionnaires. En effet, le concept de cet atelier d'écriture se fonde sur le principe de choisir des mots, des noms, des lieux pour narrer une histoire. Quand Alice débute son premier atelier, elle se rend compte que les pensionnaires prennent la tâche au sérieux. Ils sont très enthousiasmés car à travers cet atelier ils peuvent se livrer et raconter des bribes de leur passé.


Une manière à eux de se livrer, se délivrer.

Nous découvrons ainsi, en parallèle, les histoires de Suzanne, Pierre, Georges (le rusé), Jeanne, Lucien, Élisabeth (Manon), et tous les autres pensionnaires dont s’occupe Alice.

Grace à ses ateliers, Alice va se rendre compte que certains se sont perdus de vue à un moment de leur vie et va alors leur permettre de se retrouver.

Et, elle va également décrocher un emploi dans une école pour proposer les mêmes activités. A partir de ce moment-là, la vie d'Alice prend un autre tournant qu'elle ne découvrira que plus tard. Un tournant qu'elle attendait secrètement et qu'elle ne pensait jamais voir arriver.

Contrairement aux pensionnaires qui se retrouvent avec bonheur, Alice reste de son côté seule. Mais, eux le voient bien que cette solitude la peine et la pèse... Ils vont alors tout mettre en œuvre pour arriver à lui redonner goût à la vie...

Dans ce roman, l'autrice aborde notamment le thème des rencontres au fil du temps, des chemins croisés à travers différents personnages. Mais également, l’importance des liens relationnelles entre les individus.

C'est un roman rempli de tendresse, de douceur, de bienveillance et où les relations et le partage sont importants.

Ainsi, Alice, venue spécialement pour s'occuper de pensionnaires, se retrouve finalement à travers ses ateliers. Elle sait enfin où elle va et ce qu’elle souhaite. Elle commence à revivre et à apprécier la vie. Les pensionnaires, si attachés à Alice, sont prêts  à tout pour la rendre heureuse car ça fait bien trop longtemps qu'elle n'aspire plus au bonheur...

Elle voulait simplement apporter un peu de chaleur à des pensionnaires, et ce sont finalement eux qui lui ont apporté la lumière dont elle avait besoin : un amour passé.


Pour aller un peu plus loin, je vous conseille la vidéo de Mathilde de Ma malle aux livres qui est juste une merveille ! 

0 commentaires :

Merci pour votre passage et à bientôt ♥