Nos premiers jours - Jane Smiley

19:00 My-Little-Anchor 6 Comments

Pendant mon stage à la librairie, j'ai eu l'occasion de lire pour la rentrée littéraire 2016 le premier tome de la saga Nos premiers jours de Jane Smiley aux éditions Rivages que j'avais énormément envie de lire, et ce bien avant sa disponibilité en SP à la librairie ! Malheureusement, ce fut un très gros flop pour ma part car ce n'était pas du tout ce roman que je voulais lire ! (En réalité, il s'agissait de Station Eleven de Emily St. John Mandel). J'ai trouvé ça extrêmement ennuyeux. C'était trop plat, aucun personnage n'a réussi à m'attendrir et je n'ai pas réussi à être captivée par ce côté historique présent tout au long de ce tome.



Titre
: Nos premiers jours

Titre original : Some Luck
Auteur : Jane Smiley
Maison d'Édition : Rivages
Pages : 592


♥♥
Histoire : « Walter et Rosanna Langdon caressent un rêve : posséder une ferme à eux, un giron protecteur où fonder une famille. C’est sur les terres sublimes de l’Iowa que se bâtit la légende des Langdon et de leurs enfants, qui vont connaître, de près ou de loin, les bouleversements de la première moitié du XXe siècle. Cette traversée commence en 1920, à l’aube de la Dépression, et s’achève en 1953. Le temps pour une génération d’éclore ; pour une autre de voir le monde changer. »
*
*
*
Avis : Nos premiers jours est un roman qui se construit par années. En effet, tout débute en 1920, soit deux ans après la 1ere guerre mondiale, et plus on avance, plus les années passent.

On va assister à une vraie fresque historique et familiale en plein cœur de l’Amérique.

Le début a été extrêmement long ! Je me suis totalement ennuyée pendant 180 pages soit pendant 10 chapitres ! J'avais vraiment envie d'abandonner ce livre car il ne se passait rien du tout ! Et puis, l'année 1930 arrive et les soucis débarquent. Le clan Langdon doit faire face à la sécheresse, aux mauvaises récoltes, à la pénurie, au manque d'argent... Enfin, c'est ce que j'ai cru. Finalement, l'auteure ne s'y attarde pas du tout et les chapitres redeviennent longs à mourir à mon grand désespoir !

Nos premiers jours retracent exclusivement la vie quotidienne des Langdon. C'est une saga familiale Américaine du terroir. 

En effet, nous suivons les différents membres des Langdon dans leur vie respective. Certains font des choix personnels et quittent le cocon familial, d'autres s'efforcent à faire vivre la ferme, à garder la tête haute pendant la Dépression. Ce n'est clairement pas un livre bourré d'actions. C'est plat et je ne pensais pas du tout lire ça… Ce fut une vraie déception ! 

A partir du chapitre de l'année 1943, les choses changent. Le roman prend une autre tournure. L’Europe est en pleine seconde guerre mondiale, Pearl Harbor s'est achevée. Mais l'histoire est toujours aussi plate. Je m'ennuie totalement. Ce premier tome n’a clairement pas tenu sa promesse en termes de saga "envoutante" et "puissante". C'est long, fastidieux, ennuyeux, plat, soporifique. On s'attache ni aux personnages, ni à l'histoire qui se révèle être sans intérêt. Je n’ai pas réussi à apprécier ce premier tome. Rien ne m’a plue. 

Un des plus gros points négatifs de ce premier tome est la multitude de personnages qui nous font tourner la tête ! Malgré l'arbre généalogique présent à la fin de ce tome, le début est un peu dur à suivre pour savoir qui est qui ! On se perd facilement et c’est très dur de s’attacher à un quelconque personnage. 

 De plus, j'ai trouvé dommage que les dialogues en allemand ne soient pas traduits lorsque certains personnages intervenaient, ça m'a un peu gênée puisqu'on ne pouvait pas vraiment comprendre et on décroche un peu de sa lecture sachant que la traduction n’est pas terrible au vu des fautes de traductions et coquilles... Je crois que l’auteure/traductrice a perdue toute crédibilité à mes yeux quand elle parlait de la tranche d’un livre au lieu du dos. Ca a été la goutte de trop dans le vase ! 

Vous comprendrez alors que ce premier tome n'a pas du tout réussi à me convaincre. On est bien loin de la saga familiale que j'apprécie en général. C'est pourquoi, je ne lirais pas la suite. Je passe mon tour. Cependant, si vous avez vraiment envie de lire une bonne saga familiale puissante, prenante et marquante, je vous conseille sans aucun doute Les années du silence de Louise Tremblay d'Essiambre publié aux éditions Charleston ! 

6 commentaires :

  1. Quel dommage, en lisant le résumé je me serais bien laissée tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhaaaaaaaaaa si j'avais pas été faussée dans les résumés, je n'aurais pas du tout lu ce roman... Après, tout dépend de ce que tu aimes en lecture et de tes attentes dans une saga familiale ! Personnellement, j'ai l'habitude de lire des sagas familiales où ils se passent beaucoup de choses permettant de s'attacher à au moins un personnage. Ici, ça n'a pas du tout été le cas, et ça n'a pas répondu à mes attentes donc j'en suis sortie très déçue !

      Supprimer
  2. C'est toujours sympa les SP pendant les stages :P
    Oh je comprends tout à fait ton ressenti, je n'aime pas non plus quand le livre est "long" et "plat"; et le fait qu'il n'y ait pas vraiment d'action me rebute en général...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Surtout quand on n'est pas partenaire avec la maison d'édition en question ! En tout cas, en cette période de rentrée littéraire, j'avais énormément de choix mais vu que j'avais repéré ce livre bien avant mon stage, je me suis jetée dessus et résultat : DÉCEPTION :(

      Supprimer
  3. Outch ! Grosse déception, en effet :(
    C'est dommage lorsqu'on a ce type de lecture ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Ca c'est sûre ! J'ai perdu du temps dessus ;(

      Supprimer

Merci pour votre passage et à bientôt ♥